massage ayurvedique

L’Ayurvéda souligne l’importance des thérapies préventives et curatives et apporte une multitude de méthodes de purification et rajeunissement du corps, de l’esprit et de l’âme.

En plus d’être un système de soin, il s’agit d’une science nous donnant les clés d’un mode de vie adéquat pour nous amener sur la voie de la longévité en nous aidant à nous protéger des maladies.

Le Panchakarma est un des traitements ayurvédiques de purification et désintoxication.

Panchakarma, signifie les cinq (Pancha) actions (Karma). C’est le nom des cinq différentes procédures utilisées dans l’Ayurvéda pour purifier le corps et le ramener à l’équilibre naturel.

Cette thérapie vise les problèmes relatifs au stress et l’élimination des toxines pouvant être à l’origine de certains maux. Elle se concentre sur la recherche d’équilibre entre les doshas.

Bien que le Panchakarma soit une thérapie très efficace, elle peut être inadaptée si le patient ne suit pas un régime alimentaire détoxifiant tout au long du traitement.

Ainsi cette thérapie purifiante permet d’améliorer le processus métabolique au travers de la médecine par les plantes et la diététique.


Au fur et à mesure que les déchets sont éliminés du corps, le patient recouvre la santé. Ceux-ci sont tous basés sur la thérapie de l’élimination des déchets du corps (des toxines accumulées et étant à l’origine des maladies). Lorsqu’il est pratiqué sur une personne saine, il a des effets rajeunissants.


Pour rester en forme, il serait nécessaire d’avoir recours à la thérapie Panchakarma comme un moyen de nettoyer et maintenir le corps. Le plus grand bénéfice de ce système de soin étant de prévenir les maladies graves dues à ‘Srothas Avarodha’.

Il existe des variations régionales à l’intérieur de l’Inde dans la procédure de soin comme dans l’équipement utilisé.

Les 5 actions sont Nasya (la thérapie du nez), Vamana (le vomissement), Virechana (la purge) et Basti (le lavement thérapeutique), Raktamoskshana (le nettoyage du sang, saignée).


Afin de mener a bien cette thérapie, il faut respecter les 3 étapes suivantes :

  • Purvakarma : la préparation
  • Panchakarma : le traitement en lui-même
  • Paschatkarma : le soin post-traitement


Le Purvakarma doit permettre une bonne préparation du corps et faciliter ainsi l’élimination des toxines. Cette étape comprend donc :

  • un régime alimentaire léger,
  • le Ama Pachana. Cette digestion est aidée par l’utilisation d’herbes,
  • le Snehana,
  • le massage Shirodhara,
  • le Swedana. Après une application d’huiles il est fait recours au Swedana. Il s’agit d’une application de chaleur sur le corps permettant d’ouvrir les canaux, et ainsi conduire l’huile médicale utilisée pour le traitement à l’intérieur des tissus et en parallèle, envoyer les toxines vers l’appareil digestif.


Après le Panchkarma, le soin post-traitement, le Paschatkarma, se compose de différentes thérapies de rajeunissement (Rasyana) qui consistent en l’utilisation :

  • de remèdes à base d’herbes (en massages ou en médicaments) et/ou de métaux,
  • d’un régime alimentaire adapté à chaque dosha,
  • d’exercices physiques également adaptés à chaque dosha (des asanas de yoga).


Il est important de noter que cette thérapie ne doit être entreprise que sous la surveillance d’un praticien Ayurvéda qualifié.

Le Panchakarma
Taggé sur :