Le lait maternel est le premier aliment de l’enfant. L’allaitement est bénéfique à la mère comme au bébé. Les enseignements ayurvédiques soulignent son importance en raison de la kyrielle d’avantage que présente ce mode d’alimentation du nourrisson :


  • Selon l’Ayurvéda, l’allaitement est le moyen le plus simple et le meilleur pour la santé de nourrir un nouveau-né, le lait étant riche en nutriments.
  • L’allaitement réduit les chances d’infection et améliore le système immunitaire du bébé.
  • Le lait maternel contient des vitamines, des minéraux et des enzymes aidant la digestion du bébé.
  • Les acides aminés présents dans le lait maternel sont équilibrés pour le bébé. Ces protéines aident au bon fonctionnement du système digestif du bébé.
  • Le lait maternel est riche en lymphocytes et macrophages, qui protègent le nouveau-né des inflammations intestinales.
    • Le lait maternel est une source de fer plus facilement absorbable par le nourrisson que dans les autres sources de fer.
    • Le lait maternel améliore la santé globale du bébé, ce qui est une des vocations de l’Ayurvéda.
    • Le lait maternel est fourni à la bonne température, cela limite les éventuelles contaminations dues à son nécessaire réchauffement.
    • Les anticorps présents dans le lait maternel protègent le bébé des infections respiratoires et gastro-intestinales.
    • La prolactine, l’hormone responsable de la production de lait chez la mère, est un tranquillisant naturel pour la mère et le bébé.
    • L’allaitement limite les risque d’obésité à l’adolescence de l’enfant.
    • L’allaitement jouerait enfin un rôle important dans la réduction des risques de développement de certaines maladies comme la maladie de Crohn, les colites ulcéreuses et les cancers.
      L’allaitement
      Taggé sur :